Canadian Consulting Engineer

Les rsultats d’une voix forte

... nous chercherons tablir une entente avec nos partenaires provinciaux et municipaux au plus tard la fin de l'an 2000 pour lancer, ds l'an 2001, un programme de modernisation des infrastructu...

December 1, 1999   Canadian Consulting Engineer

… nous chercherons tablir une entente avec nos partenaires provinciaux et municipaux au plus tard la fin de l’an 2000 pour lancer, ds l’an 2001, un programme de modernisation des infrastructures au Canada. Le premier ministre, M. Jean Chrtien, rpondait au discours du Trne avec ces paroles que nous tions ravis d’entendre. l’issue de notre campagne de six mois cherchant une solution efficace et judicieuse notre dficit d’infrastructure national de 60 milliards de dollars, la reconnaissance du gouvernement de la position de notre industrie cet gard nous permet d’tre optimistes.

Le 4 novembre, l’AICC a soumis sa prsentation pr-budgtaire au Comit permanent des Finances de la Chambre des Communes. Cette intervention visait attirer davantage l’attention sur la dtrioration des infrastructures au Canada, et surtout sur ses consquences indniables et immdiates sur notre conomie, ainsi que sur la sant et la scurit de nos communauts.

Au moment o vous lirez les prsentes, l’AICC aura dj organis sa troisime sance annuelle de discussions, Ottawa, avec des hauts fonctionnaires du gouvernement o nous aurons abord les deux thmes dominants de la position de notre industrie: les priorits immdiates et la stratgie long terme. Des experts auront trait de sujets comme les systmes de transport multimodaux, les infrastructures municipales et l’administration publique. Collectivement, ces experts auront aussi gnr certaines ides constructives et ralisables, adresses aux principaux intresss au sein du gouvernement.

Il n’y a que rcemment que nous avons un gouvernement qui est prt reconnatre que la rhabilitation des infrastructures est une priorit. Nous savons aussi que le gouvernement comprend le besoin d’un engagement long terme cette question. La rponse du gouvernement est encourageante puisqu’elle suggre que l’AICC a pris la bonne dcision en amenant ces questions sur la scne publique.

Nous avons maintenant le dfi de nous assurer que le gouvernement fdral affecte un financement suffisant ce programme d’infrastructures, et qu’il accorde la priorit aux infrastructures qui mritent une attention immdiate.

JOHN BOYD, ING.P. PRESIDENT DU CONSEIL


Print this page

Related Stories

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*