Canadian Consulting Engineer

Les leons de l’histoire

Notre association fte son 75e anniversaire cette anne. En 75 ans, les ingnieurs-conseils canadiens se sont toujours distingus tant au pays qu' l'tranger par la qualit et l'innovation de leurs r...

August 1, 1999  Canadian Consulting Engineer

Notre association fte son 75e anniversaire cette anne. En 75 ans, les ingnieurs-conseils canadiens se sont toujours distingus tant au pays qu’ l’tranger par la qualit et l’innovation de leurs ralisations. Nous avons tout fait le droit de nous enorgueillir de nos succs.

Avec les annes, les besoins des clients ont toutefois continu voluer. Par exemple, les entreprises spcialises, comme les firmes de services et de conseil en informatique, ont maintenant accs des marchs qui n’existaient pas pour les petites firmes indpendantes il y a peine dix ans. De plus, les besoins en personnel ont radicalement chang avec la venue de la technologie CAO-DAO. Devons-nous compter parmi nos membres associs les institutions d’enseignement qui forment le personnel dont nous avons besoin et les associations de technologues et de techniciens? Selon moi, nous devrions.

Aujourd’hui, les firmes de gnie-conseil types emploient un grand nombre de non-ingnieurs, soit des spcialistes en environnement, en architecture, en droit et en finances, ainsi que dans bien d’autres domaines. Dans plusieurs de nos projets, l’ingnierie devient secondaire aux aspects plus difficiles qui sont plus souvent moins lis aux mathmatiques, la physique et la chimie qu’ la biologie, la sociologie et l’esthtique. Est-ce que les statuts de l’Association refltent ces ralits? Selon moi, ils le devraient.

mesure que l’volution technologique acclre, la formation continue est devenue un enjeu majeur pour nos associations professionnelles provinciales. Certaines des organisations membres de l’AICC ont dj entrepris des dmarches importantes pour ajouter la formation leur gamme de services. Je crois que la formation continue s’inscrit aussi dans le cadre des activits de l’AICC, ceci dans le but de prparer la relve aux nouveaux dfis qui se prsenteront notre industrie en plus d’assurer une valeur ajoute nos membres.

Advertisement

Il y aura beaucoup de travail faire, mais heureusement, ce ne sont ni les ides ni l’enthousiasme qui manquent. Je suis appuy par un c.a. et un excutif trs dynamiques et dvous, et j’entends utiliser ces ressources au maximum.

L’anne promet dj d’tre excellente pour notre association.

JOHN BOYD, ING.P. PRESIDENT DU CONSEIL

Categories

Engineering


Print this page

Related Stories

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*