Canadian Consulting Engineer

Ici et au tour du monde

L't et l'automne de 2005 ont t particulirement oc cups pour l'AICC. Nous avons entre autres consacr des efforts importants au renforcement de notre image et de notre position auprs du gouverne...

December 1, 2005   Canadian Consulting Engineer

L’t et l’automne de 2005 ont t particulirement oc cups pour l’AICC. Nous avons entre autres consacr des efforts importants au renforcement de notre image et de notre position auprs du gouvernement fdral et d’organisations de gnie-conseil au Canada et ailleurs dans le monde. Grce une coopration troite avec les autres associations membres de la FIDIC, nous avons pu influencer le dveloppement de plate-formes d’affaires internationales privilgies. Ainsi, nous avons clairement dmontr l’importance que le Canada accorde au dveloppement d’un modle SBC global lors de la confrence de la FIDIC qui s’est droule Beijing au dbut de septembre. Avec un appui solide de la communaut des ingnieurs-conseils du Canada, des tats-Unis, de la Chine, de l’Inde et de plusieurs pays en voie de dveloppement, le conseil d’administration de la FIDIC fera maintenant une promotion plus active de la SBC l’chelle internationale comme le moyen le plus logique et le plus efficace de retenir les services d’ingnieurs-conseils.

Au pays, nous continuons d’informer et d’influencer les dcideurs pour qu’ils apportent les changements qui s’imposent en matire de politiques d’approvisionnement. Ces changements seront anims par un climat de confiance, par la reprsentation et par la promotion de cas de russite. De plus, en publiant des articles pertinents dans Concept et Perspectives, nous transmettons rgulirement des messages directs et bien cibls nos dirigeants du gouvernement fdral. Les trois grands objectifs restent toujours le besoin d’investir dans notre rseau routier national, la promotion d’une politique nationale ou d’une loi exigeant la SBC, comme c’est le cas aux tat-Unis, ainsi que la re-canadianisation du programme d’aide internationale du Canada selon un modle bien dfini et ax sur les rsultats qui aidera les pays en voie de dveloppement tout en assurant un rendement des investissements pour les Canadiens.

Nous devons prendre en main et dvelopper notre avenir intellectuel. Des programmes d’amlioration de la productivit offrent un potentiel de croissance considrable de l’conomie et de la qualit de vie des Canadiens. mesure que ces programmes volueront — et je n’ai nul doute qu’ils volueront — notre industrie devra aussi renforcer son infrastructure intellectuelle. L’AICC continue d’appuyer les activits des associations membres travers tout le pays pour informer les finissants sur les carrires trs intressantes qui s’offrent eux dans l’industrie du gnie-conseil. Je vous encourage tous chercher des occasions dans nos communauts pour faire une diffrence.

NORM HUGGINS, P.ENG.

PRESIDENT DU CONSEIL, L’AICC


Print this page

Related Stories

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*